English
Graphic

Transition énergétique et démocratie à Nantes : une commission indépendante et citoyenne remet son rapport aux élus de la Métropole

par Blandine Pidoux le 15 septembre 2017 / 580 visites

Unique en son genre sur la scène française - et peut-être européenne - par son ampleur et la diversité des actions entreprises, le Grand débat nantais sur la transition énergétique, lancé il y a tout juste un an, livre aujourd’hui ses conclusions.


Nantes Métropole est engagée dans la Convention des Maires depuis 2008, avec l’objectif de réduire ses émissions de GES de 50% et de tripler sa production locale d’énergies renouvelables d’ici 2030. Afin d’accélérer ce processus de transition énergétique, elle a fait le choix politique de laisser une large place aux expérimentations et aux actions concrètes des acteurs du territoire. Depuis septembre 2016, Nantes et sa métropole sont ainsi devenu le théâtre d’un Grand débat "la transition énergétique, c’est nous", piloté par une commission indépendante et 100% citoyenne qui a mobilisé un total de 53.000 participants !

"Ce débat a la particularité d’avoir produit des propositions citoyennes argumentées et expérimentées. La collectivité, les communes et les acteurs ont désormais pour défi de prendre en compte ces aspirations et dynamiques citoyennes dans l’élaboration d’une feuille de route partagée, à savoir les nombreuses expérimentations et recommandations issues des 6 communautés du débat du faire et le rapport et propositions de notre commission, 100 % citoyenne" ont expliqué ensemble les 4 membres de la Commission.

500 citoyens investis dans des communautés d’expérimentation et d’action ont pu tester de nouvelles façons de faire concrètement la transition énergétique. Ils ont ainsi abouti à :
- 10 campagnes de financement participatives lancées et réussies,
- 12 projets portés par Nantes Métropole et des communes évalués par des citoyens avec à la clé des recommandations,
- un guide « maîtrise de l’énergie » réalisé par la communauté des « astucieux »,
- 5 projets d’interpellation et actions collectives par la communauté des « défricheurs ».

« Tant sur son aspect quantitatif que qualitatif, le débat a atteint ses objectifs : mobiliser une diversité d’approches et de points de vue, créer les conditions d’expérimentation de la transition par les citoyens. » précise Julie Laernoes, Vice-présidente à l’énergie.

« La feuille de route qui sera soumise aux élus métropolitains début 2018, ce ne sera pas le travail de la métropole seule : la dynamique du débat va se poursuivre et nous organiserons cet automne des rencontres de travail avec acteurs et communautés, avant que la métropole n’adopte cette feuille de route… rendez-vous cet automne puis début 2018 » a conclu Johanna Rolland, maire de Nantes et présidente de la Métropole

Nantes Métropole est un membre actif d’Energy Cities depuis 2006. Une session entière de notre conférence annuelle à Stuttgart en avril dernier, était consacrée aux enjeux et aux dynamiques publiques et citoyennes à l’oeuvre dans ce grand débat de territoire.

Visiter le site du Grand débat et lire le rapport en ligne






  RSS Fil RSS
L'équipe

Catégories du blog
Line
Derniers billets
Line
Archives
separator
Vous êtes ici : Energy Cities, Local authorities in energy transition. > Français > BLOG

A propos
En bref
Gouvernance
Les membres
L'équipe
Offre d'emploi
Stages
Contact
Positions
Adherer
Comment adhérer ?
Nous avons adhéré
Actions
Initiatives & Campagnes
Projets
Ateliers
Webinaires
Conférence Annuelle
Voyages d'étude
Ressources
Transition énergétique
Actions des villes
Publications
EC INFO magazine
Newsletter Energy Cities
Actu "Territoires en Transition"
BLOG
Medias
Communiqués
Articles
Outils de communication

 
Adresses Energy Cities - Besançon Energy Cities - Bruxelles