English
Graphic

Quand une vision guide la transformation - Comment la stratégie de suffisance de Munster a dépassé 3 défis universels

par Béatrice Karas le 14 janvier 2019 / 512 visites

La ville de Münster s’est fixée des objectifs ambitieux pour 2050 : être presque climatiquement neutre tout en réduisant sa consommation finale d’énergie de 50% et ses émissions de GES de 95% par rapport à 1990.
Mais comment faire ?
C’est le cœur du problème pour Münster et toutes les villes progressistes.


  1. Vous ne pouvez pas obliger les gens à changer complètement leur habitudes en matière de consommations que ce soit au niveau individuel, à la maison ou au travail.
  2. Augmenter l’efficacité énergétique ne suffit pas à elle seuls à créer les changements nécessaires dans le logement, la consommation d’énergies des appareils électroménagers, les transports, sans parler des déchets solides, de la nourriture et de l’eau.
  3. Même s’il était possible d’accroître suffisamment l’efficacité, il y a un risque que les comportements changent pour annuler ces économies. Par exemple, le passage aux LED, qui sont beaucoup plus efficaces que les autres ampoules, s’est accompagné d’une augmentation considérable du nombre de luminaires, ce qui a permis de compenser une grande partie des économies de carbone. (épater vos amis en évoquant le paradoxe de Jevons)

La réponse courte est la suffisance.

La réponse la plus longue est qu’au cours du processus d’élaboration de sa feuille de route, la ville de Münster s’est rendu compte que l’augmentation du potentiel de suffisance était la clé pour débloquer les économies nécessaires. Pour accroître la suffisance, elle a besoin d’une approche systématique pour changer les comportements dans le cadre de sa politique énergétique. Münster a développé toute une stratégie pour initier ce processus de transformation.

Pourquoi la suffisance est importante
La suffisance est complémentaire à la cohérence et à l’efficacité. Alors que l’efficacité nous permet de bien faire les choses (économiser de l’énergie avec des technologies et appareils efficaces), la suffisance nous rend capable de bien faire les choses. Par exemple, les voitures efficaces n’économisent de l’énergie que si les automobilistes ne conduisent pas plus souvent ou vite qu’auparavant ou n’achètent même pas de grosses voitures, ce qui entraînerait un effet de rebond. La décision de ne pas acheter une voiture plus grande ou de ne pas l’utiliser plus souvent, mais plutôt de s’interroger sur son utilisation en général, serait fondée sur la suffisance ou un mode de vie suffisant. Alors que l’efficacité énergétique signifie utiliser les services requis mais avec moins d’énergie, la suffisance conduit à l’idée que le service en tant que tel n’est pas adéquat et évite ainsi l’effet de rebond.

Une stratégie pour une prise de décision durable

Un grand nombre de citoyens a participé aux ateliers, discussions, entretiens et consultations pour aider à développer la stratégie. Cet échange ouvert et coopératif sera également la base pour la mise en œuvre et la collaboration de la stratégie.
Le résultat est qu’au lieu de considérer la suffisance comme un sacrifice, la stratégie de Münster considère que c’est un bon équilibre entre l’énergie et l’utilisation des ressources selon la feuille de route 2050. Il permet d’assurer que les changements de comportements et les habitudes de consommation sont alignés avec les objectifs de la feuille de route. En tant que tel, il s’agit d’un principe directeur pour la prise de décisions durables en matière de protection du climat et des ressources, ciblant le décideur, de l’individu au niveau institutionnel.

La suffisance comme pilier de la ville climatiquement neutre

Alors qu’il devient de plus en plus clair que sans un potentiel suffisant, aucune stratégie climatique ne sera entièrement couronnée de succès, la recherche sur le sujet se développe et les définitions de la suffisance divergent. Au lieu de voir la suffisance en termes de décisions et de comportements, le Conseil européen pour une économie énergétiquement efficace définit la suffisance énergétique comme " un état ou un objectif global et comme un principe d’organisation pour des politiques qui peuvent aller au-delà des domaines traditionnels de la politique énergétique ". Il est donc indéniable que le moment est venu de favoriser un débat politique plus large sur la suffisance énergétique.

Découvrez les visions de 4 autres villes européennes dans notre publications "Local energy & climate roadmaps : 5 city visions for 2050" (uniquement en anglais pour le moment)





L'équipe

Catégories du blog
Line
Derniers billets
Line
Archives
separator
Vous êtes ici : Energy Cities, Local authorities in energy transition. > Français > BLOG

A propos
En bref
Gouvernance
Les membres
L'équipe
Offre d'emploi
Stages
Contact
Politique de confidentialité
Positions
Adherer
Comment adhérer ?
Nous avons adhéré
Actions
Initiatives & Campagnes
Projets
Ateliers
Webinaires
Conférence Annuelle
Voyages d'étude
Ressources
Transition énergétique
Actions des villes
Publications
EC INFO magazine
Newsletter Energy Cities
Actu "Territoires en Transition"
BLOG
Medias
Communiqués
Articles
Outils de communication

 
Adresses Energy Cities - Besançon Energy Cities - Bruxelles