English
Graphic

Le Président d’Energy Cities a rencontré des députés européens pour discuter du rôle des villes dans la gouvernance de l’Union européenne de l’énergie

par David Donnerer le 20 juillet 2017 / 621 visites

Le 6 juillet dernier, en marge de la séance plénière du Parlement européen à Strasbourg, le Président d’Energy Cities et maire de Heidelberg, Eckart Würzner, a échangé avec des députés européens sur le rôle que devraient avoir les collectivités locales dans la gouvernance de l’Union européenne de l’énergie, une proposition législative actuellement en cours de discussion par les institutions européennes.


Agir au niveau national est primordiale pour atteindre les objectifs 2050 de l’EU

Cette table ronde a été organisée à l’initiative des députés européens Claude Turmes et Michèle Rivasi, co-auteurs du projet de rapport sur la proposition de règlement sur la gouvernance de l’Union de l’énergie. Ce texte de loi stratégique vise à établir un cadre légal afin que les Etats membres rendent compte de la mise en œuvre des objectifs en matière d’énergie et de climat pour 2030 dans les 5 domaines de l’Union de l’énergie : 1) la décarbonisation, 2) la sécurité énergétique 3) le marché intérieur, 4) la recherche et le développement et 5) l’efficacité énergétique. Dans le cadre de la gouvernance de l’Union de l’énergie, les États membres doivent en effet établir des Plans nationaux en matière d’énergie et de climat (PNEC), plans dont la mise en œuvre est un préalable indispensable à la décarbonisation de l’UE d’ici 2050, conformément aux engagements pris dans le cadre de l’Accord de Paris.

Nous avons besoin de lien direct entre les villes, les gouvernements nationaux et les institutions européennes

Lors de son intervention, le Président d’Energy Cities et maire de Heidelberg, Eckart Würzner, a décrit aux députés européens le processus de planification participative mis en place au niveau local à Heidelberg, processus qui vise à impliquer en amont les habitants et la société civile dans la co-conception et co-création des politiques énergétiques et climatiques de la ville. Dans son schéma directeur pour la protection du climat, la Ville de Heidelberg s’est donné jusqu’en 2050 pour réduire de 95 % ses émissions de CO2 et entend réduire de moitié sa consommation d’énergie sur la même période. « Pour pouvoir atteindre des objectifs aussi ambitieux, nous devons travailler avec l’ensemble de la population et des acteurs locaux, et ce le plus tôt possible. Leur engagement et leur contribution active sont en effet indispensables à la mise en œuvre de nos politiques en matière d’énergie et de climat » a déclaré M. Würzner.

Eckart Würzner a également fait part de l’expérience d’Heidelberg en matière de collaboration au niveau national en Allemagne. Par le truchement de la Deutscher Städtetag (association des collectivités locales allemandes) et du Rat für nachhaltige Entwicklung (Conseil pour le Développement Durable du gouvernement allemand), les villes allemandes sont en effet consultées tant au niveau fédéral qu’au niveau des états sur les décisions stratégiques en matière de planification énergétique du pays.

Pour M. Würzner cependant, cette implication des villes au niveau national ne va pas assez loin, notamment en ce qui concerne le règlement sur l’Union européenne de l’énergie, un instrument vital :
« Nous devons établir un lien direct entre les villes, les gouvernements nationaux et les institutions européennes. Les collectivités locales sont en effet des partenaires clefs de la transition énergétique, ce ne sont pas de simples acteurs comme les autres. Les villes ont un rôle majeur à jouer dans la mise en œuvre des objectifs européens en matière d’énergie et de climat, grâce aux ambitieuses politiques locales mises en place, par exemple, dans le cadre de la Convention des Maires. La gouvernance de l’Union de l’énergie doit donc créer un cadre qui place les villes sur un pied d’égalité avec les Etats membres et les institutions européennes, afin de créer une Union européenne de l’énergie juste et solidaire pour les citoyens ».

M. Würzner a conclu son intervention en indiquant que c’est en donnant aux villes la possibilité de jouer un rôle de premier plan dans la conception de l’Union européenne de l’énergie que l’UE pourra recueillir un fort soutien populaire et rétablir le lien avec les citoyens.

Les députés européens présents, dont plusieurs anciens maires, ont apprécié cet échange avec Eckart Würzner, et le député européen Claude Turmes a émis le vœu que des rencontres similaires avec des dirigeants locaux soient organisées dans les prochains mois. Energy Cities et ses maires se tiennent prêts à contribuer à la conception d’une gouvernance de l’Union européenne de l’énergie qui donne aux villes et aux acteurs locaux tout l’espace nécessaire pour pouvoir y jouer un rôle de premier plan !

Lisez notre analyse sur le rôle des acteurs locaux dans la gouvernance de l’Union européenne de l’énergie (en anglais)

Retrouvez également notre récit de cette rencontre sur Storify (en anglais) !






  RSS Fil RSS
L'équipe

Catégories du blog
Line
Derniers billets
Line
Archives
separator
Vous êtes ici : Energy Cities, Local authorities in energy transition. > Français > BLOG

A propos
En bref
Gouvernance
Les membres
L'équipe
Offre d'emploi
Stages
Venir nous voir
Positions
Adherer
Comment adhérer ?
Nous avons adhéré
Actions
Initiatives & Campagnes
Projets
Ateliers
Webinaires
Conférence Annuelle
Voyages d'étude
Ressources
Transition énergétique
Actions des villes
Publications
EC INFO magazine
Newsletter Energy Cities
Actu "Territoires en Transition"
BLOG
Medias
Communiqués
Articles
Outils de communication

 
Adresses Energy Cities - Besançon Energy Cities - Bruxelles