English
Graphic

La monnaie locale, un outil nécessaire pour la transition énergétique

par Béatrice Alcaraz le 9 février 2016 / 1112 visites

Alternative à l’Euro sur un territoire donné, une ville ou une région, la monnaie locale et complémentaire permet de consolider, d’enrichir et de préserver les échanges et le lien social, de créer des emplois et de réduire l’impact écologique.
Elle renforce également l’économie du territoire et dynamise la consommation et la production locale.


En Europe, les initiatives se multiplient et les monnaies locales s’implantent : Sel, Wir, Bristol pound, SoNantes, Res, Chiemgauer-Scheine, Abeille, Dam, Eusko … autant de noms pour replacer l’économie au cœur du territoire.

Pour mener à bien un tel projet, tous les acteurs et secteurs doivent être impliqués :

  • Les secteurs de la consommation, de la production et de la distribution afin de former une première communauté locale qui démontrera l’intérêt pour le territoire de créer une monnaie locale.
  • La collectivité locale qui peut apporter un soutien technique ou financier à ces projets d’initiatives citoyennes, rendre le projet crédible et rassurer les utilisateurs.
  • Une banque locale pour renforcer la confiance.

Expériences réussies en Europe

On ne présente plus l’aventure de Bristol (UK) et de sa Bristol Pound qui a su conquérir un grand nombre d’habitants et d’entreprises comme le montre cette carte pointant les commerces acceptant la monnaie locale comme Bristol Energy Co-operative ou Good Energy Limited pour rester dans le domaine de l’énergie.

En France, c’est tout le Nord du Pays Basque qui a été conquis par l’Eusko. Lancée en janvier 2013, la monnaie locale complémentaire est en circulation dans plus de 80 villes et couvre la quasi-totalité des secteurs de la vie quotidienne alimentation, santé, habillement etc…

De nombreuses initiatives en Europe se sont inspirées du Chiemgauer, en circulation en Bavière (Allemagne). Mis en place en 2003 par des étudiants pour le financement d’un projet, le Chiemgauer est accepté aujourd’hui par près de 600 commerces et entreprises et utilisé par plus de 3000 personnes.
La Région peut à présent proposer à ses habitants des tarifs vert sur l’électricité produite localement par la société Priener qui produit de l’énergie hydraulique et solaire.

Pour aller plus loin

Energy Cities vous propose la lecture de l’étude de l’Institut Veblen « Financer la transition écologique des territoires par les monnaies locales » qui détaille les solutions pour faire des monnaies locales des leviers incontournables de la transition énergétique en les reliant directement aux politiques de soutien aux investissements de la transition écologique des territoires.
www.veblen-institute.org

Retrouvez également, dans notre base de données, les initiatives de nos villes membres et partenaires qui mettent en place des politiques favorisant le développement de circuits courts et soutiennent via des projets de nouveaux modèles économiques.
Actions :

La base de données « Complementary Currency Resource Center » recense toutes les monnaies complémentaires en circulation.

© Photo : archives Jean-Daniel Chopin - Comité de pilotage de l’Association pour la création d’une monnaie locale en Pays Basque






  RSS Fil RSS
L'équipe

Catégories du blog
Line
Derniers billets
Line
Archives
separator
Vous êtes ici : Energy Cities, Local authorities in energy transition. > Français > BLOG

A propos
En bref
Gouvernance
Les membres
L'équipe
Offre d'emploi
Stages
Contact
Positions
Adherer
Comment adhérer ?
Nous avons adhéré
Actions
Initiatives & Campagnes
Projets
Ateliers
Webinaires
Conférence Annuelle
Voyages d'étude
Ressources
Transition énergétique
Actions des villes
Publications
EC INFO magazine
Newsletter Energy Cities
Actu "Territoires en Transition"
BLOG
Medias
Communiqués
Articles
Outils de communication

 
Adresses Energy Cities - Besançon Energy Cities - Bruxelles