English
Graphic

L'énergie moins chère: Le succès des achats groupés en Belgique

Par Sara Giovannini, le 5 avril 2018


Un achat groupé ouvert à tous

En début d’année, la Ville de Bruxelles a lancé sa deuxième campagne d’achat groupé d’énergie ouverte aux habitants de Bruxelles et de la Wallonie, en partenariat avec la plateforme Wikipower, qui fait ici office d’intermédiaire et de promoteur.

Un achat groupé permet d’obtenir de bien meilleurs tarifs auprès des fournisseurs du fait du plus grand pouvoir d’achat dont disposent, conjointement, les personnes qui y participent. Et les fournisseurs sont prêts à consentir des prix très compétitifs sur leurs produits et services en échange de la promesse de gagner un aussi grand nombre de nouveaux clients. Dans le cas de Bruxelles, les achats groupés concernent la fourniture de gaz et d’électricité verte.

Lors de la première campagne en 2014, environ 1 000 foyers ont pu bénéficier d’un approvisionnement plus vert et moins cher, pour une économie moyenne de 186 euros par an et par foyer. Cette année, l’initiative a connu un succès encore plus grand puisqu’au 28 févier, date de clôture des inscriptions, plus de 3 000 foyers avaient rejoint l’opération, avec la promesse d’économiser environ 225 euros sur leur facture par an. Au terme des négociations, c’est la société belge Mega qui a obtenu le contrat. Les Bruxellois et les Wallons avaient jusqu’à fin mars pour décider s’ils conservaient leur fournisseur habituel ou s’ils choisissaient l’offre de Mega. Tous les habitants ont eu la possibilité de bénéficier de cette offre, qu’ils aient déjà participé à la précédente campagne d’achats groupés ou non.

Le choix d’un fournisseur à la fois compétitif et vert

Les critères de sélection retenus pour l’appel d’offres sont la compétitivité de l’offre, la qualité du service et dans quelle mesure le fournisseur peut être qualifié de « vert ». Pour ce dernier critère, la Ville de Bruxelles s’est basée sur le classement des fournisseurs d’électricité verte établi par Greenpeace. Aux termes de la loi belge, une société peut très facilement se targuer d’être 100 % verte : pour cela, il lui suffit de présenter un certificat d’origine attestant que l’électricité vendue est produite en Europe à partir de sources renouvelables. Le fournisseur n’a pas l’obligation d’être propriétaire de moyens de production d’énergie renouvelable, ni d’investir dans de tels moyens ; il peut tout simplement acheter de l’énergie d’origine renouvelable et la revendre. Le classement de Greenpeace, par contre, intègre la capacité de production et les achats d’énergie de chaque fournisseur.

Ainsi, Mega produit 45 % de l’énergie qu’elle vend et la plupart de cette énergie est produite à partir de sources renouvelables. Par ailleurs, la société investit presque exclusivement dans la production d’énergie renouvelable. Mais, toujours selon Greenpeace, elle achète également beaucoup d’énergie produite à partir de sources polluantes et a donc une marge de progression.

Une initiative conjointe de la ville et de la Région

L’achat groupé d’énergie à l’échelle d’une ville ou d’une région est un excellent moyen de sensibiliser les individus par rapport à leurs choix énergétiques. Un rapport de la Fondation Roi Baudouin montre en effet qu’environ 20 % de la population belge est en situation de précarité énergétique. Par ailleurs, depuis la libéralisation du marché de l’énergie en Wallonie et à Bruxelles, de nombreux consommateurs se sentent désemparés devant la complexité du marché et le grand nombre d’offres disponibles. Et alors que les tarifs pour un même niveau de qualité et de service peuvent varier de 20 % d’une société à l’autre, de nombreux habitants n’ont jamais changé de fournisseur.

Les communes sont le niveau de gouvernance le plus proche des citoyens, il leur revient donc de les informer clairement et simplement sur les options énergétiques les moins chères et les plus écologiques !

Plus d’informations :
https://energie.bruxelles.be/

La Ville de Bruxelles ainsi que Bruxelles-Capitale font partie du réseau Energy Cities.

Members
Carte des membres
BIENVENUE AUX NOUVEAUX MEMBRES :
Wien Austria | Krizevci Croatia | Sustainable City Network (GR) Greece | CEDEF-Central European Development Forum (RS) Serbia | Albertville France
Opinions
Opinions
Evénements à venir
European Smart Projects Summit
Du 26 au 27 mars

Covenant of Mayors Webinar - Urban Densification Solutions for achieving Near Zero Energy Buildings
Mardi 26 mars 11:00-12:30

ACE-Retrofitting Webinar : From concept to realisation – A step-by-step tool that helps co-owners accelerate retrofitting in condos
Mardi 26 mars 14:00-15:00

Webinar : Innovative business models and smart financing for the deep renovation of buildings
Jeudi 28 mars 12:00-13:30

Efficiencia energetica en edificios publicos
Jeudi 4 avril

Tous les événements à venir >>
Line
Retrouvez Energy Cities sur
Line
-->
separator
Vous êtes ici : Energy Cities, Local authorities in energy transition. > Newsletters > Newsletter - Energy Cities - fr > 260 - Avril 2018

A propos
En bref
Gouvernance
Les membres
L'équipe
Offre d'emploi
Stages
Contact
Politique de confidentialité
Positions
Adherer
Comment adhérer ?
Nous avons adhéré
Actions
Initiatives & Campagnes
Projets
Ateliers
Webinaires
Conférence Annuelle
Voyages d'étude
Ressources
Transition énergétique
Actions des villes
Publications
EC INFO magazine
Newsletter Energy Cities
Actu "Territoires en Transition"
BLOG
Medias
Communiqués
Articles
Outils de communication

 
Adresses Energy Cities - Besançon Energy Cities - Bruxelles