English
Graphic

Energie citoyenne: Après le buzz, un nouveau paradigme?

Par Alix Bolle, le 3 novembre 2016

« Energie citoyenne », « démocratie énergétique », « énergie partagée » sont devenus des mots clés que les décideurs et représentants européens ressassent volontiers au détour de leur discours, rencontres ou compte Twitter. Mais ces projets d’énergie coopérative et citoyenne tant plébiscités trouvent-ils un écho dans le cadre législatif européen ? La Commission a à mainte reprises évoqué l’importance de placer « les citoyens au cœur de l’union de l’énergie » et fait planer l’espoir d’instaurer une définition européenne de l’énergie communautaire dans la directive sur les énergies renouvelables prévue fin de ce mois. Mais à ce stade, qu’en est-il ?


Crédit photo : World Future Council

Suite à de nombreux échanges et informations recueillies par Energy Cities, il semble qu’un cadre réglementaire favorable est encore loin d’être assuré. Parmi les propositions législatives prévues dans le « winter package », des nouvelles dispositions dans le texte relatif au marché de l’électricité pourraient représenter une menace particulière pour les projets citoyens si, comme le révèle The Guardian, la Commission décide d’éliminer l’accès prioritaire au réseau pour les installations d’énergie renouvelable. Lors d’une réunion de la coalition pour l’énergie citoyenne, à laquelle participe Energy Cities, le responsable de REScoop, l’association européenne des coopératives d’énergie renouvelable, Dirk Vansintjan a déclaré qu’une telle démarche remettrait en question le modèle économique des coopératives. Et comme si cela ne suffisait pas, une étude d’impact mandatée par la Commission elle-même a également constaté qu’elle augmenterait les émissions de carbone jusqu’à 10%.

Au-delà de cet obstacle de taille, Energy Cities se mobilise au sein de la coalition pour que l’Europe conçoive un système énergétique où les citoyens et les coopératives peuvent participer activement au marché sans être discriminés par les opérateurs historiques et se voir mis en concurrence avec des multinationales. Selon une étude (disponible uniquement en anglais) mandatée par la coalition, environ la moitié des citoyens européens pourraient produire leur propre énergie d’ici l’horizon 2050 pour peu qu’on leur en donne les moyens. Si l’UE tient tant à réaffirmer sa position de leader sur la scène climatique et devenir « le numéro un des énergies renouvelables », il pourrait être judicieux de compter sur le soutien de ses citoyens !

  RSS Fil RSS
Members
Carte des membres
BIENVENUE AUX NOUVEAUX MEMBRES :
CEDEF-Central European Development Forum Serbia | Albertville France | Union of Communities of Armenia (AM) Armenia | Agencia de Energia & Ambiente da Arrabida - Energy agency Portugal | Mariupol Ukraine
Opinions
Opinions
Evénements à venir
Hadera Energytech Conference
Mardi 29 mai

EU Sustainable Energy Week : Lead the Clean Energy Transition
Du 4 au 8 juin

The Power of Heat : COGEN Europe annual conference
Du 5 au 6 juin

« Transition énergétique et sociétale : comment changer d’échelle ? »
Du 6 au 9 juin

A fair transition ? How can the EU post-2020 budget support local energy leadership ?
Jeudi 7 juin 09:00-10:30

Tous les événements à venir >>
Line
Retrouvez Energy Cities sur
Line
separator
Vous êtes ici : Energy Cities, Local authorities in energy transition. > Newsletters > Newsletter - Energy Cities - fr > 245 - novembre 2016

A propos
En bref
Gouvernance
Les membres
L'équipe
Offre d'emploi
Stages
Contact
Positions
Adherer
Comment adhérer ?
Nous avons adhéré
Actions
Initiatives & Campagnes
Projets
Ateliers
Webinaires
Conférence Annuelle
Voyages d'étude
Ressources
Transition énergétique
Actions des villes
Publications
EC INFO magazine
Newsletter Energy Cities
Actu "Territoires en Transition"
BLOG
Medias
Communiqués
Articles
Outils de communication

 
Adresses Energy Cities - Besançon Energy Cities - Bruxelles