English
Graphic

Désinvestissement - Réinvestissement : L’exemple de Stuttgart et de la Semaine mondiale du Désinvestissement

Par Oana Mihaela-Mihalache, le 11 mai 2017

Le mouvement de désinvestissement des énergies fossiles et de réinvestissement dans la production locale prend de plus en plus d’ampleur ces derniers temps. En effet, les autorités locales commencent à prendre conscience de leur responsabilité en la matière et mettent en place des stratégies ambitieuses, comme l’a fait d’ailleurs la ville de Stuttgart en Allemagne.
De plus, des appels à échelle mondiale pour la mobilisation et la participation à ce mouvement se créent avec la Semaine Mondiale du Désinvestissement.

Stuttgart, ville de taille moyenne et capitale régionale du Land du Bade-Wurtemberg en Allemagne, se fait remarquer comme un modèle à suivre dans sa stratégie de désinvestissement des énergies fossiles.
La ville est suivie de près par toute l’Allemagne car elle représente un exemple peu prévisible dans la matière. En effet, la ville est un des foyers principaux de l’économie allemande et abrite des grandes entreprises comme Porsche, Bosch ou encore IBM et elle est en même temps tenue par les écologistes.

L’initiative de désinvestissement a été difficile à mettre en place, surtout dans une ville où le secteur de l’industrie est très présent. Les auteurs de l’initiative ont cependant réussi à convaincre les écologistes, en mettant la barre haute aux autres partis politiques, qui ne peuvent dorénavant s’opposer. De plus, cette politique de désinvestissement est à double tranchant. Elle s’accompagne d’une politique de réinvestissement dans l’économie locale, en récompensant les artisans traditionnels, ce qui d’une part fait émerger la production locale, et de l’autre permet de gagner le soutien de la droite conservatrice (CDU).
Ainsi, en juillet 2016, la ville a annoncé céder ses actifs en énergie fossile, afin de s’orienter vers une politique d’investissement digne de critères environnementaux, sociaux et de gouvernance précis. La stratégie, inspirée des critères du fond norvégien, se met en place rapidement et compte exclure de son portefeuille stratégique les entreprises productrices d’énergies fossiles, celles qui sont corrompues dans le travail des enfants ou dans la fabrication d’OGM. 

Stuttgart n’est qu’un exemple de la mise en place et de la mobilisation vers de désinvestissement. Cette stratégie intéresse de plus en plus tant le politique que la société civile. Le mouvement connait une grande ampleur activiste durant la semaine mondiale du désinvestissement qui a lieu du 5 au 13 mai 2017. Cet évènement lutte contre les effets néfastes de l’investissement dans les énergies fossiles, qui est incompatible avec les politiques de lutte contre le changement climatique. Débutée aux États Unis, la campagne s’est diffusée globalement et a connu un effet de mobilisation. Elle se reconnait par des récits de personnes victimes du changement climatique, des conférences, des appels à la manifestation ou encore des meetings dans la rue. L’appel s’adresse à tous les acteurs concernés afin d’influencer les politiques et de les renforcer.

https://globaldivestmentmobilisation.org/

© photo : Michel Laborda, fossil free

Members
Carte des membres
BIENVENUE AUX NOUVEAUX MEMBRES :
Sustainable City Network (GR) Greece | CEDEF-Central European Development Forum (RS) Serbia | Albertville France | Union of Communities of Armenia (AM) Armenia | Agencia de Energia & Ambiente da Arrabida - Energy agency Portugal
Opinions
Opinions
Evénements à venir
Rencontres des villes du transport gratuit - Cities Meeting on Free Public Transport
Du 3 au 4 septembre

Behave 2018 conference
Du 5 au 7 septembre

Conférence sur les territoires pionniers de la transition énergétique en France et en Allemagne
Du 5 au 6 septembre

"Dealing with the past & Planning for the future - turning urban brownfields into possibilities" Baltic Urban Lab final conference
Du 6 au 7 septembre

URBACT City Festival
Du 13 au 14 septembre

Tous les événements à venir >>
Line
Retrouvez Energy Cities sur
Line
-->
separator
Vous êtes ici : Energy Cities, Local authorities in energy transition. > Newsletters > Newsletter - Energy Cities - fr > 250 - Mai 2017

A propos
En bref
Gouvernance
Les membres
L'équipe
Offre d'emploi
Stages
Contact
Politique de confidentialité
Positions
Adherer
Comment adhérer ?
Nous avons adhéré
Actions
Initiatives & Campagnes
Projets
Ateliers
Webinaires
Conférence Annuelle
Voyages d'étude
Ressources
Transition énergétique
Actions des villes
Publications
EC INFO magazine
Newsletter Energy Cities
Actu "Territoires en Transition"
BLOG
Medias
Communiqués
Articles
Outils de communication

 
Adresses Energy Cities - Besançon Energy Cities - Bruxelles